ACCP Bulletin

Printemps 2016

Issue link: http://digital.imedianorthside.com/i/679047

Contents of this Issue

Navigation

Page 6 of 13

4 ACCP Printemps 2016 «L es choses se sont grandement améliorées depuis les années 1970 », déclarait Mike, réserviste au Service de police de Toronto. Aujourd'hui, les agents de partout au Canada s'en- tendent généralement pour dire que le service militaire est bien considéré par n'importe quel corps de police. Une telle reconnaissance peut découler des quelques trois cents agents canadiens des 23 services policiers municipaux, provinciaux et fédéraux déployés aux côtés de réservistes en Afghanistan sur 10 ans, ou des centaines de réservistes affectés aujourd'hui aux services de police canadiens; peu importe, le service militaire est considéré comme un atout précieux pour le travail. La valeur des réservistes s'exprime à force de travail – par leur formation, leur participation à des formations techniques et professionnelles et en servant le Canada et les collectivités canadienne dans des opérations, aussi bien au pays qu'à l'étranger. Ils servent leur pays et reviennent à la maison pour servir leur communauté. Les gammes de compétences de l'armée et des services de police se croisent pour produire de meilleurs agents, et de meilleures personnes. « En raison de leur carrière civile très chargée, de leur famille et de leurs fonctions militaires, les choses peuvent parfois être un peu intenses », dit le Colonel Derek Cheff, directeur exécutif du Conseil de liaison des Forces canadiennes. « Pout être réserviste, il faut savoir bien équilibrer ses engagements », ajoute-t-il. Les services de police ont pris des mesures pour aider à équilibrer ces engagements. Cependant, le soutien à la formation des réservistes varie encore d'un service de police à l'autre. « Il ne s'agit que d'un congé non rémunéré de quelques semaines à tous les ans ou à tous les deux ans, de ne pas travailler tard pendant son soir d'entraînement », explique le Colonel Cheff. « Tout comme pour les services de police, les militaires ont des cours qui peuvent déboucher sur des promotions et sur des possibilités de perfectionnement en leadership et en gestion. Être en mesure d'assister à Des soldats de la force fictive adverse attaquent une position défensive occupée par la Réserve de l'armée canadienne de la 4e Division du Canada au cours de l'exercice STALWART GUARDIAN du 26 août 2015 à la Garnison Petawawa, ON LES SERVICES DE POLICE intensifient leur appui aux réservistes Par Gray Shanahan

Articles in this issue

view archives of ACCP Bulletin - Printemps 2016